La rationalité théologique chez Paul Ric½ur

La rationalité théologique chez Paul Ric½ur

L’herméneutique phénoménologique de Paul Ric½ur nous donne la possibilité de réfléchir sur le statut rationnel de la théologie et sur l’éthique chrétienne, dans la mesure où conjointement le langage et l’action peuvent constituer une science humaine qui parle de Dieu et de l’homme à un même niveau é...

Saved in:
Journal Title: Fronteiras
Author: Francisco Quesada Rodríguez
Palabras clave:
Language: French
Get full text: http://www.unicap.br/ojs/index.php/fronteiras/article/view/1188
Resource type: Journal Article
Source: Fronteiras; Vol 1, No 1 (Year 2018).
DOI:
Publisher: Universidade Católica de Pernambuco
Usage rights: Reconocimiento (by)
Categories: Social Sciences/Humanities --> Literature
Social Sciences/Humanities --> Philosophy
Social Sciences/Humanities --> Religion
Abstract: L’herméneutique phénoménologique de Paul Ric½ur nous donne la possibilité de réfléchir sur le statut rationnel de la théologie et sur l’éthique chrétienne, dans la mesure où conjointement le langage et l’action peuvent constituer une science humaine qui parle de Dieu et de l’homme à un même niveau épistémologique. Une telle rationalité, d’après Ric½ur, doit mettre en jeu une nouvelle théologie anthropologique, qui reformule et raconte la « sagesse pratique » de la théologie chrétienne dans le cadre de la raison contemporaine. Afin d’analyser cette rationalité théologique, nous prendrons pour base les Gifford Lectures de Ric½ur publiés dans Soi-même comme un autre (1990) et Amour et Justice (2008), ouvrages considérés comme une synthèse de sa pensée philosophique, sans nous priver de faire aussi parfois un retour ou un détour par quelques idées contenues dans d’autres ouvrages.
Translated abstract: L’herméneutique phénoménologique de Paul Ric½ur nous donne la possibilité de réfléchir sur le statut rationnel de la théologie et sur l’éthique chrétienne, dans la mesure où conjointement le langage et l’action peuvent constituer une science humaine qui parle de Dieu et de l’homme à un même niveau épistémologique. Une telle rationalité, d’après Ric½ur, doit mettre en jeu une nouvelle théologie anthropologique, qui reformule et raconte la « sagesse pratique » de la théologie chrétienne dans le cadre de la raison contemporaine. Afin d’analyser cette rationalité théologique, nous prendrons pour base les Gifford Lectures de Ric½ur publiés dans Soi-même comme un autre (1990) et Amour et Justice (2008), ouvrages considérés comme une synthèse de sa pensée philosophique, sans nous priver de faire aussi parfois un retour ou un détour par quelques idées contenues dans d’autres ouvrages.